Partager:
error0
fb-share-icon20
Tweet 20
fb-share-icon20
cropped-Tina-Glamour-et-Carmen-Sama

Après sa fracassante sortie contre Carmen Sama, la veuve de son fils, dame Logbo Valentine alias Tina Glamour a finalement présenté ses excuses.

Tina Glamour:  »Je présente mes excuses à la famille de Carmen et à Carmen elle-même »

La mère de feu Dj Arafat, Tina Glamour, s’est une fois de plus illustrée sur la toile la semaine dernière. Elle a, en effet, publié une vidéo dans laquelle elle s’attaquait à la veuve de son fils, Carmen Sama, à qui elle reprochait de n’avoir pas soutenu sa fille Bb Carla, malade depuis plusieurs mois.

Très en colère, Tina Glamour, comme à son habitude, a proféré des injures à l’encontre de la belle Carmen Sama. La Djadja s’en est même prise aux parents de cette dernière. Quelques jours après cette sortie, la mère de Dj Arafat a finalement présenté ses excuses à la famille de Carmen.

« Le fait d’avoir perdu mon fils est devenu un sujet de raillerie et de moquerie à mon encontre sur la toile. Je ne souhaite à personne de vivre ce que je vis actuellement avec la perte de mon fils. Merci à toutes ces personnes qui profèrent des injures à mon endroit sur la toile. Merci à toutes ces personnes qui ne m’ont pas comprise. Mes vidéos étaient juste pour exprimer un ras-le-bol. Je me suis sentie blessée de l’absence de Carmen et de ma petite-fille à mes côtés lors de la commémoration des 2 ans de décès de mon fils Arafat. Sinon loin de moi l’idée de vouloir hypothéquer la vie de Carmen. Contrairement à moi, c’est une petite fille. Personne coléreuse que je suis, j’ai mêlé la famille de Carmen Yao à mes sorties sur la toile. Avec du recul je pense que je n’aurais pas dû. Aujourd’hui dimanche, jour saint, je présente mes excuses à la famille de Carmen et à Carmen elle-même en promettant que cela ne se répétera plus », a-t-elle confié à Media Prime.

Puis d’ajouter:  »Carmen est libre de mener sa vie comme elle l’entend. C’est une grande fille. Et puis, elle n’était pas officiellement l’épouse de mon fils. Arafat est mort célibataire. Mais qu’elle n’oublie pas que celui qui l’a rendu mère, c’est mon enfant. Celui grâce à qui elle a connu la joie de vivre dans un foyer, c’est mon défunt fils. J’entends ça et là que je ne reverrai plus ma petite-fille Rafna. Le sang ne se perd pas. Étant la mère au père de Rafna, je représente beaucoup pour elle et vice versa », a-t-elle ajouté.

Partager:
error0
fb-share-icon20
Tweet 20
fb-share-icon20

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *